Violences intercommunautaires à Macenta : le bilan s’alourdit, 11 morts et une trentaine de blessés (officiel)

Les affrontements entre les communautés Toma et Manian se sont poursuivis dans la journée du dimanche faisant ainsi de nouvelles victimes dans la préfecture de Macenta.

Même si un calme précaire était revenu dans la soirée d’hier, suite à l’appel des sages et l’intervention de l’armée, plusieurs morts sont à déplorer selon le gouverneur de région.

«11 personnes sont mortes dans les affrontements que Macenta a connus ainsi que 30 personnes ont aussi été blessées pendant ces malheureux évènements. Nous avons pris toutes les dispositions et les sages ont pris l’engagement d’appeler au calme», a déclaré le général Mohamed Gharé lors d’une réunion d’urgence à la résidence du préfet.

Malgré l’instauration d’un couvre-feu dimanche soir, plusieurs citoyens avaient déjà fui la ville pour se mettre à l’abri des hostilités.

Les forces de défense et de sécurité, ont procédé à des tirs de sommation la nuit dernière dans plusieurs quartiers réputés ‘’chauds’’ afin de protéger et rassurer la population.

Mosaiqueguinee.com

Comments

comments

La Rédaction

La Rédaction

Journaliste Directeur de Publication du site d'information Lemakona.com. Retrouvez à travers les articles l'actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde. Tél : (00224) 621 82 52 83 ou 656 29 01 96.

Leave a Response

16 + 9 =

Résoudre : *
5 × 22 =