Incohérences politiques : Don Kass pour une constitution ni existante, ni vue, ni lue

C’est à la limite une insulte à l’intelligence des Guinéens. Le Premier ministre défend en effet une nouvelle Constitution – à l’en croire pas encore accouchée – ni vue, ni connue. Donc dont le contenu est ignoré ! Pour une sérieuse incohérence, c’en est vraiment une. Pieds et mains liés, Don Kass fonce droit dans le mur.

Extrait : « Moi qui vous parle, chef du gouvernement, je n’ai pas vu le document de Constitution à date. (…) Pas plus tard que la semaine dernière, au dernier conseil interministériel, je posais la question à mon équipe individuellement oui ou non pour le principe d’une nouvelle Constitution ?  Chacun a répondu ‘’oui’’. » Don Kass fait croire aux Guinéens crédules qu’une « commission consultative sera commise en place pour rédiger la Constitution et tenir compte de toutes les sensibilités. » Mauvaise foi et grosse manipulation ? Certainement les deux.

En tout cas pour faire passer la pilule, le PM tente de démentir le Garde des Sceaux démissionnaire : « Ceux  qui sont en contact avec M. Sako peuvent le lui demander. Jamais, ni en privé, ni en public, ni autour de la table, on n’a évoqué le sujet sur la nouvelle constitution, pas en ma connaissance. Je suis étonné comme vous de lire ça dans son papier. Jamais, je n’ai vu un projet de texte constitutionnel, parce qu’il n’y en a pas. »

Il y en a pas ? Mensonge d’Etat ! Soit Damaro Camara est un imposteur, soit Don Kass est de mauvaise foi. L’évidence est qu’une nouvelle Constitution est rédigée et fait objet de plusieurs partages sur les réseaux sociaux. Et mieux, Damaro est revenu là-dessus n fois. Don Kass a raté le coche.

Le porte-parole des Brassards rouges (anti-3è mandat) réagit à la sortie ratée de Don Kass : « Quand il dit à la fois qu’il soutient une nouvelle Constitution mais au même moment il dit qu’il n’a pas vu le projet de cette nouvelle Constitution, cela nous parait très ridicule. Mais nous restons sereins, nous savons que tout ça c’est un pire montage, c’est des provocations mais ce qui reste clair à nos yeux, ça n’engage que sa personne et non le peuple de Guinée.

Tout bonnement.

 

 

Kaba Bachir

La Rédaction

La Rédaction

Journaliste Directeur de Publication du site d'information Lemakona.com. Retrouvez à travers les articles l'actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde. Tél : (00224) 621 82 52 83 ou 656 29 01 96.