Violences meurtrière à Bambéto : «une grave provocation», selon Bah Oury

Tout comme les autres leaders du FNDC, le Président de l’UDD trouve inacceptable les violences perpétrées contre le cortège funèbre ayant entrainé la mort des 3 personnes lundi à Bambéto et Koloma.

Pour Bah Oury, qui rentre fraichement du Sénégal où il avait pris part à la marche du FNDC contre un 3ème mandat, cet acte barbare des agents de sécurité dans la Commune de Ratoma, est «une grave provocation! ».

« De retour de Dakar en fin d’après-midi, de passage au rond point de Bambeto, j’ai été stupéfait de constater les traces des heurts.2 morts encore et plusieurs blessés par balles pourquoi ? Pourquoi cette violence aveugle contre une marche funéraire? C’est une grave provocation! », se désole l’ancien Vice-Président de l’UFDG dans un tweet.

Alors qu’on atteint 120 victimes des manifestations politiques depuis l’arrivé au pouvoir du Président Alpha Condé, des voix se lèvent pour dénoncer l’indifférence des autorités et réclamer justice aux victimes.

 

 

kaba bachir

Comments

comments

Mr Fodé Soumah

Mr Fodé Soumah

Journaliste Directeur de Publication du site d'information Lemakona.com. Retrouvez à travers les articles l'actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde. Tél : (00224) 621 82 52 83 ou 656 29 01 96.

Leave a Response