VOICI CEUX QUI ONT AIDÉ SORO À ÉCHAPPER AU GUET-APENS D’ABIDJAN

Il avait la permission d’atterrir selon les autorités ivoiriennes, mais a préféré prendre la direction du Ghana voisin. Quelques minutes plus tard, un mandat d’arrêt international pour détournement de deniers publics était rendu officiel.

Guillaume Soro savait qu’il serait arrêté une fois à terre. Il a été prévenu à temps par un puissant réseau d’infiltration dont il révélait l’existence il y a peu.

L’honorable Alain Lobognon, scotché à son téléphone depuis plusieurs heures, avait juste eu le temps d’animer la conférence de presse et répondre rapidement aux questions des journalistes. A peine, avait-il fini de s’exprimer qu’il s’est dépêché de quitter les lieux, après avoir jeté un coup d’œil furtif sur son appareil.

Mais il n’aura pas le temps de sortir du siège de Générations et Peuples Solidaires (GPS), que des gendarmes alpinistes escaladent les murs du bâtiment avec pour ordre de l’arrêter.

Alain Lobognon tout comme Guillaume Soro et leurs proches étaient informés de l’opération en cours. Mais par qui ?

L’ancien Secrétaire général de la Fesci et ancien chef rebelle, a, au fil du temps bâti son réseau autour du pouvoir grâce aux différentes fonctions occupées au sommet de l’Etat. Et ce, depuis l’épisode des Forces Nouvelles.

Guillaume Soro, sûr de la fiabilité de son réseau d’information, avait même affirmé le 23 octobre dernier face à la presse française, « Si on veut m’arrêter, on verra. J’ai déjà été arrêté 6 fois donc je ne crains rien. […] Vous dites que j’ai des ennemis puissants. Dites-leur que moi aussi je suis un adversaire puissant ». se targuait-il.

Etait-il déjà informé en ce moment, qu’un mandat d’arrêt serait lancé contre lui ?

Dans un message posté sur son compte twitter le vendredi 11 octobre, seulement quelques jours avant l’entretien avec la presse française, l’ancien président de l’Assemblée Nationale faisait des révélations, considérées par beaucoup comme du « bluff ».

« Je remercie ceux des nôtres qui sont au cœur du RHDP et grâce à qui nous avons survécu à bien des pièges mortels. Je leur demande de doubler de vigilances et d’affiner les canaux. Le moment venu, vous serez reconnus pour vos bienfaits… », avait révélé Guillaume Soro avant de demander à ses espions de redoubler de vigilance.

Des taupes, des personnes infiltrées sein de l’armée, de la Justice de la gendarmerie, de la police et des cercles de décision, pour la majorité d’anciens de la Fesci, au cœur du pouvoir, ont permis à l’ex PAN d’échapper à une arrestation toute faite ce lundi 23 décembre, à son arrivée au GATL.

La presse avait été interdite d’entrer à l’aéroport pour couvrir l’arrivée du député de Ferkessédougou. Une disposition qui devait permettre d’éviter que des images d’une arrestation programmée fasse le tour du monde.

Aux dernières nouvelles, du Ghana, l’avion de Guillaume Soro a atterri en Espagne. Une déclaration de l’ancien Premier ministre sous Gbagbo est attendue les heures à venir.

 

7info

 

Comments

comments

Mr Fodé Soumah

Mr Fodé Soumah

Journaliste Directeur de Publication du site d'information Lemakona.com. Retrouvez à travers les articles l'actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde. Tél : (00224) 621 82 52 83 ou 656 29 01 96.

Leave a Response