FOOTBALL : Le Coach Koly koivogui Dicte Son Parcours Professionnel !

Il fait partie du groupe restreint d’entraîneurs sur le plan national à suivre un cursus normal dans le domaine de football. Joueur, éducateur, entraîneur et administrateur, Koly Koivogui, l’actuel Directeur Sportif du Horoya AC de Matam, était l’invité du célèbre journaliste sportif Bah Lamine du groupe de presse CiS Media dans l’émission << Question de sport>>. Dans un entretien d’une heure de temps, ils ont évoqué plusieurs sujets spécifiquement sur sa carrière professionnelle en clubs et en équipe nationale.

• Sur ses débuts dans le football :

Natif de Macenta dans la région forestière, Koly Koivogui a débuté en tant que joueur, dans l’équipe préfectorale de Lola au début des années 90. Repéré dans les tournois inter-scolaires, il fut retenu dans l’effectif du Réal Nimba de Lola pensionnaire à l’époque de la première division guinéenne. Le jeune défenseur de son état n’a pu poursuivre l’aventure avec cette formation car, obligé de suivre son père qui était militaire et muté à Kindia. Une fois à Kindia, Koly se fera vite remarquer au grand public de la ville des agrumes au sein du Gangan FC. Après de brillantes prestations, Koly Koivogui jouera pour le Baraka SSG ensuite avec l’Association Sportive des Forces Armées de Guinée (ASFAG) où il a disputé la coupe d’Afrique militaire en Côte d’Ivoire avant de revenir dans le club de ses débuts, le Gangan FC. Freiné par les blessures, le colosse défenseur est obligé d’arrêter sa carrière afin de poursuivre celle d’entraîneur.

• De footballeur à l’entraineur :

De retour à Kindia, le jeune défenseur central a été obligé de stopper sa carrière pour cause de blessures, nous sommes dans les années 2000. L’entraîneur de la dite formation, Moussa Mazo Sylla, est recruté par l’ AS Mineur de Sangaredi, Koly bénéficiera alors de la confiance des autorités préfectorales qui le confient l’équipe en tant qu’entraîneur principal. Une confiance qui va le sourire agréablement puisqu’il conduira la formation jusqu’en finale de la Coupe nationale en 2005, battu par L’AS Kaloum aux tirs au but. Cette prouesse qui le propulse au devant de la scène nationale. Cela lui a valu la confiance des dirigeants du Baraka SSG qui le recrutent comme entraîneur.

Il ne fera qu’une saison dans ce club, avant de bondir au Soumba FC de Dubreka. Là aussi, l’histoire ne sera qu’une courte durée.

• Le Coup de grâce qui fait de lui un entraîneur renommé :

La saison 2007 -2008 est la saison qui l’a révélé au grand public comme étant un entraîneur de renommée, avec la formation de l’Atletico de Coleah. Cette autre formation présidée par un certain Jean Jack Grenier qui, à l’époque, était l’un des clubs les plus structurés du championnat guinéen. Une période qui lui a permis d’entraîner des joueurs tels que Sadjo Diallo, Ibrahima Sory Kouyaté Doro, Alseny Fofana Postiga pour ne citer que ceux-ci. Avec lui, le club a enflammé le public sportif guinéen, du Stade historique de Coleah en passant par le Stade mythique du 28 septembre de Conakry. Une formidable génération qui a marqué les esprits du football local. L’Atletico de Coleah va enregistrer de résultats probants grâce aux performances du Coach Koly. Suffisant pour lui de taper à la porte des sélections nationales ( cadets, junior Espoir et l’équipe nationale locale).

Koly koivogui a connu plusieurs clubs comme entraîneur au delà des trois autres cités ci haut ( Club industriel de Kamsar, FC Séquence et le Santoba FC ). En parlant du Santoba, l’actuel directeur sportif du Horoya a permis au public sportif guinéen de découvrir une pépite qui fait aujourd’hui la fierté de notre football ( Naby Keita ). Une sensation exceptionnelle que tout bon entraîneur rêverait de tels exemples.

De la pelouse à l’administrateur :

Au delà du technicien qu’il est, Koly koivogui a aussi été un administrateur de football. Après des formations effectuées en Guinée mais aussi au Maroc, il sera nommé manager général du Satellite FC de Ratoma où il a contribué à la structuration de l’académie SOAR actuelle pensionnaire de ligue1 guinéenne. Quelques années après, il bénéficiera d’une formation en France, précisément à l’Olympique de Lyon. Dans ce club, le finaliste de la Coupe nationale va suivre des formations qui concerneront toutes les catégories du football, grâce aux efforts et à la clairvoyance du propriétaire du Horoya AC, Mamadou Antonio Souaré, qui a cru en lui et en son potentiel. Désormais, avec ces différentes étapes franchies, il fait partie de la catégorie des jeunes entraîneurs ayant obtenu plus de diplômes.

• De toutes ces étapes à la sélection nationale A :

Depuis son jeune âge, son rêve était de devenir un grand football, même si ce rêve n’a pas été atteint en tant que tel, mais celui d’entraîneur renommé est venu combler ce trou et lui a ouvert un autre chemin qui fait de lui aujourd’hui un homme heureux. Après avoir franchi toutes les catégories en équipe nationale, Koly koivogui a été en 2017 entraîneur des Espoirs où il participé au tournoi de Toulon en France. Avant d’être nommé assistant de PAUL Put sélectionneur d’alors du Syli national de Guinée. Une phase finale de CAN en Égypte est le résultat de cet autre rêve qui, malheureusement n’a pas été reluisant, avec cette fin de parcours triste. Une élimination en huitième de finale par l’Algérie ( 3 -0) et ce scandale qui est venu bouleversé tout un projet si ambitieux d’un staff technique, qui payera les frais de la désillusion infligée à la nation.

Malgré cette situation pénible, le prodige de la ville des agrumes apporte son expertise au plus grand club de la Guinée et de l’Afrique de l’Ouest ( Horoya AC ) comme directeur sportif. Toujours dans le cercle restreint du propriétaire du club Antonio Souaré et de son président Soufian Souaré. Une confiance qui se renouvelle au fur des années entre les deux personnes, basée sur le travail et le professionnalisme.

En clair, il est à retenir que le parcours du fils du militaire est plein de belles choses et de sacrifice consentis pour atteindre un tel niveau. Grâce aussi à la contribution des grands entraîneurs du pays Kanfory Lappe Bangoura, Mandjou Diallo, Sompare et tant d’autres, mais aussi Cherif Souleymane qui a été d’un apport considérable pour son évolution .De ce qu’il est de sa carrière, Koly koivogui n’a pas été un grand footballeur, mais par contre la carrière d’entraîneur lui réussi bien.

En tant que Joueur : Réal Nimba de Lola, Gangan fc de kindia, Baraka SSG, ASFAG,

Comme entraîneur : Wawa AC de kindia 2002 2004, Gangan fc de kindia 2004 2005, Baraka SSG 2005 2006, Soumba fc de Dubreka 2006 2007, Atletico de Coleah (2007 2009 puis 2009 2010 ) , club industriel de kamsar (2009) phase aller , Santoba fc (2011 2013) et le fc Séquences (2013 2014).

Administration sportive : manager général du Satellite fc (2014 2015) et actuellement directeur sportif du Horoya AC.

Sélection nationale : équipe locale ( 2008 puis 2018 ), junior ( 2017), Espoirs (2017), Cadets ( 2014) et Senior ( 2019).

La Rédaction

Comments

comments

Mr Fodé Soumah

Mr Fodé Soumah

Journaliste Directeur de Publication du site d'information Lemakona.com. Retrouvez à travers les articles l'actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde. Tél : (00224) 621 82 52 83 ou 656 29 01 96.

Leave a Response