DÉPARTEMENT MÉDIAS FEGUIFOOT : Quand La Compétence Chasse, L’incompétence !

Je rappelle d’abord que l’annonce triomphale de la nomination de monsieur Bory Bah, à la tête du département communication et médias a vraiment fait des jaloux.

Dans un article publié par un site d’informations de la place, Professionnellement le journaliste a posé la question de savoir  » Si le désormais ancien chef de département communication et médias de la FEGUIFOOT est chassé pour incompétence ou quoi ?  » Mais visiblement, la réponse à cette question est  » oui  » . Car à la Fédération Guinéenne de Football, le président Mamadou Antonio Souaré prône pour la compétence, le professionnalisme et surtout le patriotisme pour le bonheur et l’honneur de la République de Guinée et du Football guinéen. 

Pour être bien clair comme l’eau de Roche, cet ancien chef de département communication et médias ne répondait à aucun de ses critères. Sa seule force à la FEGUIFOOT était de détourner l’argent des journalistes, faire sa propre promotion auprès du boss, divisé les hommes de médias, divisé les travailleurs de la FEGUIFOOT, et pire grossir les factures pendant les activités organisées par l’instance dirigeante du Football pour arnaquer M. Souaré au nom des journalistes.

Pour lier l’acte à la parole, la catastrophe la plus récente causée par ce crieur  public appelé désormais ancien chef de département communication et médias à la FEGUIFOOT, est l’organisation du tournoi UFOA en République de Guinée. À cette occasion, il a gonflé la liste des journalistes en demandant au président Antonio Souaré une somme colossale, selon lui pour s’occuper des journalistes chose qu’il n’a jamais fait, car il vivait dans cette somme pour son grand bonheur. 

Pour vous montrer que cet homme est très mauvais plus que le CORONAVIRUS qui ravage aujourd’hui le monde. Voici aussi une malhonnêteté qui le met à nue, et cela, les journalistes qui y étaient ne diront pas le contraire. Le voyage des journalistes sur Labé à l’occasion de l’assemblée générale ordinaire organisée par la FEGUIFOOT, le président de l’institution a débloqué une forte somme pour le traitement des journalistes durant le séjour, mais cet homme a encore trouver mille chemin pour détourner l’argent de ses confrères tout en leur disant une fois à Conakry, je vais bien m’occuper de vous. 

Dans la réponse du berger à la bergère, il faut vraiment dire les choses comme elles sont.

La malhonnêteté quand elle tient un homme, tu deviens un chat en perte de vitesse dans la ville. Tel est le cas de l’ancien chef de département communication. En plus de tout, il a des comportements très grave que des gens ne connaissent pas. La trahison, la diffamation,l‘arnaque, ce sont ses outils de travail. 

Tellement que cet ancien chef du département communication et médias est mauvais, il n’est même pas juste avec lui-même, ni les autres. Après sa nomination, il a eu deux voitures 4 × 4 de la part du président, mais il a fait comprendre aux gens qu’il a acheté les voitures-là en Europe, quelle injustice ?.

À la Fédération Guinéenne de Football, cet homme était connu sous le nom de  » GUINÉDI « , qui veut dire en langue soussou  » FEMME  » cela grâce à ses pratiques de diffamation contre les uns et les autres. Il n’a jamais cherché à faire la promotion de l’institution dirigeante du Football guinéen comme le prône toujours le président Mamadou Antonio Souaré. 

Un secret à retenir pour toujours, il n’a jamais démissionné de la FEGUIFOOT de lui-même. Mes chers et frères demandez lui à qui il a donné sa lettre de démission ?.

Comme le dit un adage, le crapaud peut cracher sur le grand, mais le grand ne crachera jamais sur le crapaud « .

Le neveu des foforestie !

Comments

comments

Mr Fodé Soumah

Mr Fodé Soumah

Journaliste Directeur de Publication du site d'information Lemakona.com. Retrouvez à travers les articles l'actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde. Tél : (00224) 621 82 52 83 ou 656 29 01 96.

Leave a Response