Bafodé Cissé prévoyant se prononce sur la crise guinéenne: » le gouvernement doit revoir sa façon de gérer les crises sinon… »

Prévoyant et écrivain, Bafodé Cissé ne cesse de jeter un regard sur l’actualité guinéenne surtout en cette période de crise dans laquelle la Guinée est plongée depuis le flou qui tourne autour du fameux 3ème mandat. Connu pour la concrétisation de ses prédications, cette semaine, il nous a fait parvenir par courrier sa vision mythique sur la Guinée actuelle. Lisez !

La vie est une question de temps et de destin. Malheureusement, la plupart de nos compatriotes oublient vite le passé et considère le présent sans interroger l’avenir.

Les intellectuels de notre société dans leur écrasante majorité ont mis leurs ressources intellectuelles à l’écart au profit d’un groupe ou d’un individu moyennant des intérêts égoïstes. Erreur !

La culture du mensonge, de l’injustice, de mépris et de division s’est hissé au sommet de la société.

Que faut-il faire pour éviter le changement de situation et pour l’harmonie du peuple ?

Le gouvernement actuel doit pertinemment revoir sa stratégie de communication, sa façon de gérer les crises actuelles et utiliser tous les moyens débarrasser de la tromperie pour attirer le peuple vers sa politique de conduite des affaires du pays. Autrement, convaincre le peuple mais sans vouloir le vaincre. Cela en donnant de l’espoir, le bien être, réconcilier, corriger les erreurs du passé, reconnaître ses défauts Réorienter la jeunesse et les femmes vers un chemin pouvant leur donner l’espoir et améliorer les quotidiens.

De l’autre part, ceux qui réclament droit et justice doivent au-delà de toute manifestation mettre Dieu au centre de leurs préoccupations. En s’inclinant pieusement devant Dieu, verser les larmes devant son créateur, faire des sacrifices et être justes entre eux. Cette attitude causera dans le camp adverse une fissure de confiance en installant le doute entre clans des forts.

Sinon, il n’y a pas pour le moment un  moyen qui poussera aux gouvernants actuels de se replier aux exigences du peuple qui aspire le changement. Car, les détenteurs actuels du pouvoir sont prêts à tous les sacrifices pour barrer la route aux leaders politiques actuels dans leurs volontés de se hisser au sommet de l’Etat.

Le dilemme actuel dans le cadre du pouvoir, c’est qui après Alpha Condé. Cela ne veut nullement dire qu’il n’y a pas quelqu’un. Mais  prédication reste d’abord nuageuse.

C’est pourquoi, il est d’une nécessité substantielle de se donner les mains pour éviter la guerre. Reconnaître les bienfaits et les mérites mais aussi et surtout compatir aux douleurs des uns et aux autres. Car, le malheur ou le bonheur peuvent changer de camp. Résoudre rapidement les crises qui sont les fruits du passé des régimes qui se sont succédé et celui d’actuel. Cela pour éviter de continuer d’être miné par ces crises. Le fort d’aujourd’hui peut être le faible de demain et le faible d’aujourd’hui peut être le fort de demain.

A cette allure, c’est l’avenir de la jeunesse et des femmes qui est en jeu. Il faudrait juste ouvrir les yeux, refuser la manipulation et prendre son destin en main en évitant d’être divisé sinon, demain, certains ne pourront pas lever la tête.

Que Dieu bénisse la Guinée !

Bafodé Cissé, prévoyant 

Comments

comments

Mr Fodé Soumah

Mr Fodé Soumah

Journaliste Directeur de Publication du site d'information Lemakona.com. Retrouvez à travers les articles l'actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde. Tél : (00224) 621 82 52 83 ou 656 29 01 96.

Leave a Response