Agriculture : la première usine de traitement de riz à vue le jour en Guinée

Lors de la journée nationale du paysan tenue à N’Zérékoré en 2017, le président Alpha Condé avait promis cinq rizières aux paysans guinéens. L’une des cinq vient d’être mise en œuvre.

Il s’agit de la première usine de traitement du riz implantée en terre guinéenne dans la petite localité de Dencken, située non loin de Kolaboui, dans la préfecture de Boké.

L’œuvre est de Bobo Dencken, un opérateur économique aux grandes ambitions doublé de son statut de président national de la chambre d’agriculture.

C’est sur fonds propres qu’il a bâti cette usine à l’aide de l’expertise étrangère. Le coût de l’investissement avoisine les 2 millions de dollars US.

En attendant son inauguration officielle par le Chef de l’État, c’est la phase des essais qui sont selon des sources, concluants.
Dans une interview dans son champ de riz jouxtant l’usine, Bobo Dencken a annoncé qu’il est désormais à même de racheter une bonne partie sinon toute la production locale en riz paadi pour approvisionner à la fois ses deux rizières personnelles et les trois autres en phase de construction par l’État à Beyla, Kouroussa et Siguiri. « Même si c’est un million de tonnes de riz paadi, nous sommes prêts à acheter…», assure l’homme d’affaires, président national de la chambre d’agriculture de Guinée.

Avant leur acheminement à l’usine, les quantités de riz paadi récoltées du champ d’à-côté, sont bouillies et séchées au soleil puis mises en sac par des jeunes et des femmes.

Pas moins de 16 étapes sont nécessaires dans le cadre du traitement du riz paadi jusqu’à l’ensachage. Aucun produit dérivé de ce processus de traitement n’est par contre rejeté.

Même les amas d’écorces sont réutilisés comme engrais dans les champs de riz. D’autres servent à l’alimentation du bétail.
À côté de l’usine, Bobo Dencken développe une activité d’élevage où il fait de l’insémination artificielle dont les premiers résultats sont tangibles. Dans la perspective de l’inauguration de cette unité de traitement de riz, une deuxième usine est en construction dont les travaux sont très avancés. Aussi, une autre usine de noix d’acajou verra également le jour bientôt. L’homme d’affaire à pour ambition de faire un complexe agro-alimentaire.

La ministre de l’agriculture, accompagnée d’une délégation, s’est rendue sur les lieux le week-end dernier. Mariama Camara a visité les installations de l’usine et apprécié la qualité du produit fini qui en sort au bout de la chaîne. Elle a également visité le vaste étendu de champ de riz que développe sur place Bobo Dencken depuis des années.

Toutes ces activités entraînent la création de près de 2000 emplois dont la plupart de la main-d’œuvre est locale.

Source guinee36.com

Comments

comments

Mr Fodé Soumah

Mr Fodé Soumah

Journaliste Directeur de Publication du site d'information Lemakona.com. Retrouvez à travers les articles l'actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde. Tél : (00224) 621 82 52 83 ou 656 29 01 96.

Leave a Response