Aboubacar Soumah :  » Nous Ne Sommes pas Signataires, La grève continue …. », précise

Aboubacar Soumah prévient: « Nous ne sommes pas signataires, la grève continue… »

S’achemine-t-on vers la crise qui secoue le secteur de l’éducation ?

Ce n’est pas encore sûr ! Malgré l’accord annoncé par des représentants du SLECG bis et des membres du gouvernement, à l’issue des négociations, qui ont permis une augmentation des primes aux enseignants qui varient selon les zones de 450.000 à 1.300 000 Fg, la crise risque de perdurer. Et pour cause, Aboubacar Soumah, ne lâche pas prise. Le Secrétaire général du SLECG à l’origine de la grève, rejette le Protocole d’accord dont il n’est pas signataire.

« Nous ne sommes pas signataires du protocole. Donc ça ne nous engage pas, ça n’engage que les structures signataires du protocole et leurs bases. », a-t-il réagit mercredi.

Mais ce n’est pas tout ! Aboubacar Soumah, reste droit dans ses bottes et rappelle que la grève continue :

« Nous sommes droits dans nos bottes, nous sommes en grève et la grève continue jusqu’à ce que le gouvernement nous invite », a –t-il lancé à l’endroit des enseignants. Avant de préciser qu’à ce jour, « Tous nos représentants à la base sont déjà préparés à cela. Tous savent que ce n’est pas un protocole qui est signé par leur structure qui est le SLECG. Tous les enseignants sont informés, ce protocole ne nous engage pas et même l’enseignant qui est à Yomou comprend que le signataire n’est pas le secrétaire général du SLECG, conforment aux instructions que nous avons indiquées dans l’avis de grève qui dit que la grève ne doit être suspendue ou levée que par la voie de son secrétaire général », a prévenu le numéro 1 du SLECG.

kababachir

Comments

comments

Mr Fodé Soumah

Mr Fodé Soumah

Journaliste Directeur de Publication du site d'information Lemakona.com. Retrouvez à travers les articles l'actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde. Tél : (00224) 621 82 52 83 ou 656 29 01 96.

Leave a Response